Charlie et la chocolaterie : la rivière du film est-elle vraiment en chocolat ?

Le film Charlie et la chocolaterie a fait un exploit partout dans le monde, surtout auprès des enfants et des gros gourmands. La plupart des spectateurs sont captivés par les effets spéciaux et les décors tout en chocolat et en sucrerie des plateaux du film, surtout de la rivière. Mais cette rivière du film est-elle vraiment en chocolat ?

Charlie et la chocolaterie : une rivière tout en chocolat comestible ?

Pour constituer une rivière en chocolat, il aurait fallu au moins dans les milliers de litres de chocolat fondant. D’ailleurs, il nécessitait plus de 190 000 litres de ce fameux chocolat pour la remplir. Alors, la rivière du film est-elle vraiment en chocolat ? Pour reconstruire la texture brillante et crémeuse du chocolat, les producteurs ont dû essayer plusieurs formules avec de l’eau, du colorant et des produits épaississants, en plus de quelques centaines de litres de véritable chocolat. Il a même fallu 5jours pour remplir le bassin de rivière de ce vrai-faux chocolat liquide.

Charlie et la chocolaterie : des effets spéciaux et décors étonnants

Que la rivière du film est-elle vraiment en chocolat ou non, la réalisation de « Charlie et la chocolaterie » nécessitait plus de 150 millions de dollars américains, soit l’équivalent d’environ 120 millions d’euros. Une grande partie de ce budget est dépensée dans les effets spéciaux et les décorations en chocolat et sucrerie. Sept différentes plateformes ont été nécessaires pour réaliser le film, en allant d’un univers en noir et blanc vers une usine de chocolat enchantée en couleur. À part les tablettes de chocolat partagées dans le film, il y a aussi des décors en vraie sucrerie comme les arbres et la pelouse verte en friandise autour de la rivière de chocolat.

Charlie et la chocolaterie : résumé du film

Ayant découvert le dernier « golden ticket » dans l’un des tablettes de chocolat Wonka, Charlie gagne une visite complète de l’enseigne de chocolaterie avec 4 autres enfants. Willy Wonka, le propriétaire solidaire de l’usine de chocolaterie, propose à chaque enfant une dégustation à chaque étape de la fabrication. Ce fut un piège dont les 4 enfants furent éliminés au cours de la visite. Charlie reste le seul enfant à la fin de la visite, grâce à son humble tempérament. Willy Wonka lui propose d’être son héritier sous condition de quitter sa famille, mais il refusa. Ayant compris le sens de la famille, Willy Wonka décida de faire participer la famille Bucket entière, qui lui redonna le goût du vivre et de la joie en famille.

 

Quel roman a inspiré Christopher Nolan pour la fin de sa trilogie de Batman ?
Django : le western culte adapté en série