Publié le : 16 août 20228 mins de lecture

La hausse des prix de l’énergie inquiète de plus en plus de Français. Dans la plupart des cas, la facture représente plus de la moitié des dépenses d’un ménage. Heureusement, il existe des gestes simples à faire au quotidien pour diminuer vos dépenses et réduire par la même occasion votre consommation d’énergie. En adoptant les bonnes habitudes tous les jours, vous pouvez économiser une centaine d’euros chaque année. Découvrez avec choisir.com quelques conseils pratiques pour maîtriser vos besoins en énergie sur le long terme.

Comment maîtriser vos dépenses de chauffage ?

Selon les statistiques publiées par l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), la facture de chauffage représente environ 60% des dépenses d’un ménage. Il est donc normal de se concentrer sur cette installation pour limiter votre consommation énergétique quotidienne. 

Pour commencer, les experts recommandent de baisser le thermostat d’une pièce de 1 ou 2°C. En installant un thermostat programmable, vous aurez la possibilité de contrôler la température, et surtout, vous pourrez choisir de ne chauffer que certaines pièces, notamment lorsque vous vous absentez. Si vous vous absentez plus d’une journée, pensez à mettre le chauffage en mode hors-gel pour éviter le gaspillage d’énergie. 

Sachez également que les anciennes chaudières sont particulièrement énergivores par rapport aux radiateurs récents. Il serait donc préférable de remplacer le système de chauffage existant par un dispositif plus moderne, à la fois efficace et économique. Pour cela, le poêle à granulés est la solution idéale puisqu’il utilise un combustible naturel (le pellet), offrant un pouvoir calorifique élevé. Les radiateurs basse température et les chaudières à condensation (gaz ou fioul) sont également recommandés pour leur bonne efficacité énergétique.

Autre point crucial, les systèmes de chauffage défectueux consomment beaucoup d’énergie. D’où l’importance d’un entretien régulier de votre chaudière. Un dépoussiérage fréquent du radiateur, par exemple, peut réduire votre consommation de 10%, car la poussière nuit considérablement aux performances de l’appareil. La loi vous oblige aussi à faire appel à un chauffagiste qualifié pour effectuer un entretien annuel de l’équipement. En plus d’améliorer la sécurité du système de chauffage, cela peut réduire la facture de 5% ou détecter d’éventuels dysfonctionnements.

Vous voulez connaître la solution idéale pour chauffer votre maison ? Bénéficiez des conseils d’un expert en vous rendant sur choisir.com ou en consultant ce site.

Optimiser la consommation des appareils électroniques et électroménagers !

Réfrigérateur, lave-linge, climatiseur, ordinateur… Tous ces équipements sont devenus indispensables à notre confort quotidien. Et pourtant, ils peuvent représenter des dépenses importantes surtout si leur utilisation n’est pas maîtrisée. Afin de minimiser votre facture d’électricité, vous devez connaître quelques règles de base.

Tout d’abord, installez toujours votre réfrigérateur dans une pièce chauffée, loin des sources de chaleur (four ou radiateur). Pour le lave-linge, il est préférable de réduire la température d’environ 20 degrés. Avec un cycle à 40°C, vous pouvez économiser jusqu’à 25% d’énergie par rapport à un cycle à 60°C.

Quant au lave-vaisselle, pensez à ne le mettre en marche que lorsqu’il est plein. Choisissez également la fonction « éco », disponible sur la plupart des modèles récents, qui permet de limiter la consommation d’électricité jusqu’à 45%.

Pour minimiser les coûts énergétiques des appareils électroniques, le choix des équipements utilisés est essentiel. Pour la télévision, il est important d’acheter un écran à faible consommation (800 Watts maximum), et surtout, d’éteindre le poste lorsque personne ne le regarde.

A noter que les gadgets technologiques tels que les box Internet, les chargeurs ou les ordinateurs peuvent consommer plus de 200 kWh par an. Compte tenu du tarif appliqué par les fournisseurs d’énergie, cela représente un montant important sur la facture. Dans ce contexte, l’idéal serait de les éteindre ou de les débrancher systématiquement s’ils ne sont pas utilisés. Une astuce à connaître ? Vous pouvez connecter vos appareils à un minuteur et programmer une heure à laquelle ils s’éteindront automatiquement. 

Réduisez votre facture énergétique grâce à un éclairage bien pensé !

En moyenne, il faut entre 325 et 450 kWh par an pour éclairer une maison. Pour minimiser les dépenses, les spécialistes recommandent de privilégier l’éclairage naturel. Pour cela, aménagez votre logement de manière à laisser entrer la lumière du jour. Par exemple, ouvrez toujours les rideaux et les volets dès qu’il fait jour, puis éteignez les lumières. Assurez-vous qu’aucun arbre ne bloque le cadre de votre fenêtre. Vous pouvez aussi placer votre bureau ou votre coin lecture près de la fenêtre. En outre, la lumière naturelle est plus bénéfique pour la vision.

Par ailleurs, le choix des ampoules ne doit pas être fait à la légère. Idéalement, procurez-vous des lampes basse consommation, qui nécessitent 5 fois moins d’électricité que les ampoules halogènes. De plus, ces accessoires ont une durée de vie plus longue, mais surtout, ils ne chauffent pas même en cas d’utilisation prolongée. Les lampes LED et néons sont aussi appréciées pour leur bonne performance énergétique.

En outre, vous devez aménager votre intérieur pour multiplier les sources de lumière. Plusieurs solutions peuvent être envisagées, à commencer par le choix de couleurs claires pour les murs ou l’installation de miroirs. De préférence, utilisez des ampoules de différentes puissances en fonction des circonstances. Par exemple, une lampe de 5 W sera amplement suffisante pour regarder la télévision, tandis que la lecture nécessitera au moins 20 W. Enfin, même s’il s’agit d’un geste parfaitement anodin, éteindre la lumière dans les pièces inoccupées vous permettra aussi de faire des économies sur le long terme.

Autres points importants pour réduire votre facture !

Si votre facture reste élevée, même après avoir mis en place ces bonnes habitudes, cela peut signifier un problème plus grave. Dans la plupart des cas, cela est dû à une mauvaise isolation. Une maison mal isolée peut entraîner jusqu’à 30 % de déperdition de chaleur, qui se fera surtout sentir sur votre facture de chauffage. En effet, en hiver, vous devrez pousser le radiateur à fond pour obtenir la température souhaitée, ce qui augmentera par la même occasion votre consommation. Investissez donc dans des travaux d’isolation pour faire des économies sur le long terme.

Avant de commencer les travaux, pensez à contacter un expert pour réaliser une évaluation énergétique. Cette étape vous permettra d’évaluer vos besoins et de détecter les sources de déperdition de chaleur. Les résultats de cette étude approfondie permettront de déterminer les précautions à prendre pour limiter les dépenses énergétiques.

Enfin, une facture énergétique élevée peut aussi être due au tarif appliqué par votre fournisseur. Si c’est le cas, il faut trouver une meilleure offre en procédant à un comparatif du prix du kWh. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence pour obtenir un meilleur prix. De plus, sachez que parfois, le simple fait de changer de distributeur permet de faire des économies.